Menu

Avocat en filiation à Bordeaux

La filiation permet de régler, sur le plan juridique, les liens qui unissent une famille (un enfant à sa mère ou à son père, par exemple). En tant qu'avocat en droit de la famille à Bordeaux, Maître TEILLEUX accompagne les personnes qui souhaitent lancer une action en filiation (recherche, reconnaissance ou contestation de paternité et de maternité).

Principes de la filiation

Lorsqu'un enfant naît de parents mariés, la loi établit automatiquement la filiation entre l'enfant et son père. Néanmoins, le père est dans l'obligation de renoncer à la première filiation si l'enfant en possède une déjà établie. Il devra alors intenter une action en reconnaissance de paternité.

Concernant la filiation maternelle, elle ne pose aucun problème, puisqu'elle résulte tout simplement d'une déclaration de naissance. L'accouchement sous X est le seul cas qui peut mettre un terme à son établissement.

Une filiation légitime est normalement justifiée par une possession d'état, par une présomption de paternité, par une reconnaissance venant des parents ou par l'inscription de leurs noms. Ce principe qui gouverne la transmission de la parenté peut également être établi auprès du tribunal.

Un enfant majeur a le droit d'introduire une action en recherche de paternité, alors que pour un enfant mineur, ce sera à la mère de le représenter. De plus, l'enfant est en droit de lancer une action en recherche de maternité si le nom de sa mère n'est pas mentionné sur l'acte de naissance.

Quelle que soit l'affaire à laquelle vous êtes confronté, Maître TEILLEUX vous accompagne devant les juridictions compétentes afin de vous aider à établir ou contester un lieu de filiation.

L'adoption

L'adoption est un moyen juridique de créer un lien de parenté à l'aide d'une décision de justice et s'effectue entre parent et enfant. Une adoption est dite plénière si elle rompt de manière définitive la relation de l'enfant avec sa famille d'origine.

Les enfants étrangers - les enfants abandonnés, ceux qui ont obtenu l'accord de la mère et les pupilles de l'Etat - peuvent être adoptés. Un adoptant doit avoir l'âge minimum requis (28 ans) et doit avoir 15 ans de plus que l'adopté.

Pour mener à bien votre procédure d'adoption, vous pouvez faire appel à Maître Marie-Isabelle Teilleux, avocat en droit de la famille à Bordeaux.

Contactez-moi

Consultez également :

c